La Silver économie, une opportunité pour le groupe Crédit Agricole

Actualités

En 2030 en France, on dénombrera près de 20 millions de personnes âgées de 60 ans et plus (1), soit près d’un tiers de la population globale. La Silver économie s’impose par conséquent comme une filière d’avenir, qui représente un marché au potentiel de croissance estimé à 0,25 point de PIB par an. La filière qui pèse aujourd’hui environ 93 milliards d’euros dans le PIB devrait donc atteindre 130 milliards d’euros. 

Le vieillissement de la population et les besoins qu’il suscite impacte tous les secteurs : loisirs, transports, alimentation, sécurité, santé, domicile, habitat collectif, assurance, assistance téléphonique, internet, sport, etc. Le tournant de la Silver économie a déjà été pris par de nombreux acteurs français. Depuis l’année dernière, les plus de 50 ans, réalisent plus de 50% des dépenses de consommation et possèdent 60% du patrimoine national. La Poste, qui souhaite consolider son offre pour les seniors, a par exemple lancé le Challenge Nouveaux Services qui propose aux startups un concours en ligne, pour développer de nouveaux services dédiés à la Silver économie (nouveaux services digitaux d’aide à la personne, amélioration de la vie des seniors, etc). La Société Générale s’est quant à elle positionnée depuis 2016 sur le secteur avec la mise en place d’une solution d’aide à la préparation de la retraite, en partenariat avec Mondial Assistance.

Sur le plan bancaire, les seniors constituent une clientèle attractive, avec des revenus supérieurs de 30% à la moyenne (2). On peut également attendre de cette population qu’elle soit moins touchée par le phénomène d’attrition vers les banques en ligne que les générations qui ont grandi avec le numérique.
Anticiper et intégrer les enjeux de la Silver économie à la réflexion stratégique du groupe Crédit Agricole est un atout majeur au service du projet d’entreprise Ambition 2020. Cela permettra de soutenir la dynamique de croissance du Groupe sur son cœur de métier, tout en développant les synergies de revenus, et positionnera par là-même le Groupe en position de leader sur un marché où le secteur bancaire est encore peu représenté (3). 

Chez Nexecur, la catégorie « seniors » concerne une tranche très précise de la population : les personnes âgées de 80 ans en moyenne. « Si nous sommes une entreprise, il est important de souligner que nous jouons un rôle social important. Nous sommes là pour répondre à un besoin individuel et permettre le maintien à domicile tout en intégrant l’environnement de chaque personne grâce à des solutions adaptées » confie Jean Rodriguez, Directeur Général de Nexecur Assistance. 

Ainsi, pour fidéliser ses clients et gagner des parts de marché auprès de ces « nouveaux » publics, le Groupe doit proposer des solutions nouvelles, innovantes, et le faire largement savoir.
A travers sa marque Nexecur, Crédit Agricole Protection et Sécurité propose aujourd’hui un service de téléassistance, aussi appelé téléalarme, qui permet aux personnes âgées, à mobilité réduite ou handicapées de conserver leur indépendance en restant à domicile ou d'être protégées lors de déplacements extérieurs. Avec plus de 8000 abonnés, l’entreprise garantit une plus grande autonomie à ses clients, avec un équipement discret et facile d’utilisation. La solution proposée est par ailleurs agréée « Services à la Personne ».
En 2018, Nexecur enrichit sa gamme d’offre et de services, notamment avec la commercialisation de la Sérénité Box (favoriser l’autonomie et le maintien à domicile) et de la Liberté Box (assurer la sécurité en tout lieu grâce à la géolocalisation) ; des solutions adaptées aux habitudes et mode de vie de chacun de ses clients. 

Permettre aux Caisses Régionales d’apporter des réponses adaptées aux besoins d’une population qui représentera bientôt un tiers de leur clientèle, c’est assurer la fidélisation et la pérennité de l’activité locale du groupe Crédit Agricole tout en soutenant les investissements stratégiques majeurs sur la relation client.  

(1) http://www.bpifrance.fr/A-la-une/Actualites/Silver-economie-la-mise-en-orbite-26823
(2) http://score-advisor.com/les-banques-et-la-silver-economy-dix-pistes-pour-renouveler-lapproche-des-seniors/
(3) https://www.entreprises.gouv.fr/files/files/directions_services/etudes-et-statistiques/prospective/innovation-services/2017-02-Pipame-Teleassistance-synthese.pdf

  • « Avec la reconnaissance faciale, tous les secteurs vont être impactés »

    Actualités

    À l’ère où les GAFA semblent mettre petit à petit la main sur les technologies de reconnaissance faciale, quid des limites de ces nouvelles intelligences ? Guillaume Ligneul, responsable R&D et Innovation chez Nexecur fait le point.

  • Reconnaissance vocale : la révolution est en marche

    Actualités

    La reconnaissance vocale n’échappera pas aux mains des Gafa, qui se sont lancés depuis plusieurs années dans une bataille acharnée pour développer la meilleure techno. Et si le marché américain semble réceptif à ce nouveau mode de communication, le compte à rebours est lancé pour le marché français.